Sélectionner une page

Covid-19: L’ONU vole au secours de l’Afrique

Covid-19: L’ONU vole au secours de l’Afrique
Réagissez à cette nouvelle

Continent le moins touché au stade actuel par le covid-19, l’Afrique reste le continent qui soulève beaucoup d’inquiétudes autant pour l’OMS que pour l’ONU. Ces deux institutions supranationales craignent le pire pour cette partie du monde  dont le bilan épidémiologique aujourd’hui parle 24.394 cas confirmés de Covid-19, 1.166 morts et 6.514 guéris. Malgré ce schéma évolutif peu alarmant comparativement au reste du monde, l’ONU craint que le continent atteigne la barre de plusieurs millions de morts et appelle à plus de solidarité vis-à-vis de l’Afrique.

Ce 15 avril, le premier « vol de solidarité » des Nations Unies a quitté Addis-Abeba (Éthiopie) pour approvisionner en matériel médical indispensable tous les pays d’Afrique, où ces produits manquent cruellement pour juguler la COVID-19. Cet important stock médical transporté par le Programme alimentaire mondial est composé des écrans faciaux, des gants, des lunettes de protection, des blouses, des masques, des tabliers, des thermomètres ainsi que des ventilateurs. D’après Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, Directeur général de l’OMS, « Le vol de solidarité fait partie d’une opération de plus grande ampleur visant à expédier du matériel médical d’importance vitale à 95 pays ». « Je tiens à remercier l’Union africaine, les Gouvernements émirien et éthiopien, la Fondation Jack Ma et tous nos partenaires de la solidarité dont ils font preuve avec les pays d’Afrique en cette période clé de l’histoire » ajoutait-il.

Cet appui de l’OMS se compose d’un million de masques ainsi que d’équipements de protection individuelle, en quantité suffisante pour protéger un personnel de santé s’occupant de 30 000 patients sur l’ensemble du continent, et de matériel de laboratoire pour faciliter la surveillance et le dépistage.

Selon l’Union africaine, les fournitures médicales sont particulièrement nécessaires « en cette période critique où les produits médicaux sont en pénurie dans le monde entier ». « L’Union africaine continuera à assurer la coordination nécessaire ainsi que les ressources pour que nos États membres soient en mesure de répondre aux besoins en matière de services de santé pendant cette pandémie », a déclaré Moussa Faki Mahamat, Président de la Commission de l’Union africaine.

Le hic…

L’acheminement du stock médical destiné aux pays les plus pauvres notamment ceux de l’Afrique dans le cadre de la lutte contre la pandémie, rencontre quelques écueils. « Les vols commerciaux sont cloués au sol et les cargaisons de matériel médical sont bloquées. On peut faire barrage au virus, mais il faut travailler ensemble. Le PAM est fermement décidé à approvisionner les premières lignes en matériel médical indispensable et à protéger les soignants qui sauvent des vies », a déclaré David Beasley, Directeur exécutif du PAM. « Pour cela, nos ponts aériens doivent être entièrement financés et nous sommes disposés à transporter le personnel soignant et humanitaire de première ligne aussi bien que du matériel médical. ».


Réagissez à cette nouvelle

A propos de l'auteur

Commentez cette nouvelle

Palabrenews utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités des réseaux sociaux.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies dans les conditions prévues par notre politique de confidentialité