Sélectionner une page

Environnement : le commerce des espèces sauvages au centre de la CITES

Environnement : le commerce des espèces sauvages au centre de la CITES
Réagissez à cette nouvelle

Réunie à Genève en Suisse, la conférence de la CITES s’apprête à renforcer les règles du commerce des espèces sauvages.
A l’occasion de la conférence triennale mondiale de la CITES (du 17 au 28 août) à Genève, les 183 parties à la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction (CITES) vont adopter des décisions et résolutions qui élargiront et renforceront le régime mondial du commerce des espèces sauvages. Au total 56 nouvelles propositions ont été soumises par les gouvernements visant à modifier le degré de protection accordé par la CITES aux animaux et aux plantes sauvages qui font l’objet de commerce international.
Parmi les propositions, il y a l’obligation d’obtenir des permis de commerce, pour que le commerce d’espèces exposées à des risques reste durable, et/ou l’interdiction de toutes les transactions commerciales de spécimens d’espèces menacées d’extinction. Les nouvelles règles sur le commerce des espèces sauvages qui seront examinées concernent une grande diversité de mammifères, d’oiseaux, de reptiles, d’amphibiens, d’arbres et autres plantes.
“La CITES fixe les règles du commerce international des espèces de faune et de flore sauvages. C’est un instrument puissant, en mesure d’assurer la pérennité et de réagir à la perte rapide de biodiversité – ce que l’on appelle souvent la sixième crise de l’extinction – en prévenant et inversant la tendance au déclin des populations d’espèces sauvages”, a déclaré la secrétaire générale de la CITES, Ivonne Higuero. “Il est vital de disposer de règles claires et applicables, fondées sur une science rigoureuse et des politiques efficaces pour protéger nos trésors naturels et atteindre les Objectifs de développement durable à l’horizon 2030, adoptés par les gouvernements de la planète”, a indiqué Ivonne Higuero.

Par NONO


Réagissez à cette nouvelle

A propos de l'auteur

Commentez cette nouvelle

Palabrenews utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités des réseaux sociaux.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies dans les conditions prévues par notre politique de confidentialité