Sélectionner une page

Francophonie : le français, une langue en difficulté en Grande-Bretagne, au Québec et en Algérie

Francophonie : le français, une langue en difficulté en Grande-Bretagne, au Québec et en Algérie
Réagissez à cette nouvelle

Même si la francophonie a de beaux jours devant elle, les signaux d’alarme se multiplient, sur cette belle langue délaissée par la France.

La langue française serait boudée dans ses bastions historiques. En 2020 l’espagnol deviendra la seconde langue enseignée au Royaume-Uni, devant le français, selon British Council. Au Québec, l’apprentissage du français par les immigrés perd également du terrain au profit de la langue de Shakespeare. En Algérie, le ministre de l’Enseignement supérieur a affirmé sa volonté de faire de l’anglais la première langue étrangère enseignée à l’université, au détriment du français.
La francophonie a toutefois de beaux jours devant elle. Grâce à qui? Grâce à l’Afrique. Abandonnée en France en Europe, et en perte de vitesse dans certaines instances internationales, le français est devenu une langue africaine. Il sera parlé par 477 à 747 millions de personnes dans un demi-siècle, selon l’Organisation internationale de la francophonie (OIF), dont les deux tiers sur le continent africain.

Par Julie Ekidi


Réagissez à cette nouvelle

A propos de l'auteur

Commentez cette nouvelle

Palabrenews utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités des réseaux sociaux.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies dans les conditions prévues par notre politique de confidentialité