Sélectionner une page

La session extraordinaire du Parlement scellera-t-elle le sort des délégués du gouvernement?

La session extraordinaire du Parlement scellera-t-elle le sort des délégués du gouvernement?
Réagissez à cette nouvelle

Ce vendredi 13 décembre débute la session extraordinaire du Parlement. Les chambres hautes et basses du législatif se réunissent à nouveau aujourd’hui après un mois de session ordinaire qui aura abouti à l’adoption du projet de loi 2020.

Selon certaines indiscrétions, l’accélération de la décentralisation et la définition du contenu du statut spécial accordé aux régions du Nord-ouest et du Sud-ouest pourraient être intégrer au menu des travaux. Parlant d’accélération de la décentralisation, nombreux sont ceux qui pensent que la « loi sur les collectivités locales décentralisées » sera mise sur la table au cours de ces assises.

Cette loi, si elle est adoptée au cours ce cette session, sonnera la suppression du poste de délégué de gouvernement. Elle donnera une plus grande marge de manœuvre d’action aux maires et aux élus locaux et permettra l’accélération du transfert des compétences de l’avis des observateurs politiques. Elle permettra aussi la mise en place du poste de “médiateur régional” qui bien que n’ayant pas de pouvoir direct, aura pour mission de s’impliquer dans les conflits qui apparaissent dans la région et d’œuvrer pour leur résolution impartiale, rapide et surtout pacifique.


Réagissez à cette nouvelle

A propos de l'auteur

Commentez cette nouvelle

Palabrenews utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités des réseaux sociaux.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies dans les conditions prévues par notre politique de confidentialité