Sélectionner une page

Lutte contre le Covid-19 : Moundzeco Daniel, “les réfugiés n’ont pas été pris en compte”

Lutte contre le Covid-19 : Moundzeco Daniel, “les réfugiés n’ont pas été pris en compte”
Réagissez à cette nouvelle

Moundzeco Daniel, Président de l’Association Réfugiés sans Frontière suite au constat de “la faible prise en compte des réfugiés urbains” dans le cadre du plan de riposte de l’épidémie du Covid19, a mis sur pied un projet qui vise à sensibiliser les membres de la communauté des réfugiés urbains sur cette pandémie afin d’éviter qu’elle fasse des victimes dans leurs rangs. Dans un échange à bâtons rompus, il nous livre les contours dudit projet. 

Votre association a mis sur pied un projet de prévention du Covid19, pouvez-vous revenir sur les motivations de ce projet?
Nous avons constatons que les réfugiés n’ont pas été pris en compte dans les mesures mises sur pied dans le cadre de la lutte contre le covid-19 aussi bien dans les discours que dans la pratique. Il y a eu un confinement déguisé du fait des multiples exhortations faites par le gouvernement qui appelaient les citoyens à rester chez eux. Dans ces conditions, il était difficile pour les gens qui survivent d’avoir les ressources. Face à cette situation, nous avons mis en place un projet baptisé « Prévention Covid-2019 chez les femmes et filles, réfugiés urbains de Douala ». Ce projet est financé par l’organisme Urgence Action for Africa.

Pourquoi avez-vous choisi comme cibles les femmes et les filles ?
Le projet est orienté vers les femmes et les filles en fonction du cahier de charge de notre bailleur de fonds. Une fois que nous aurons trouvé d’autres soutiens, nous élargirons notre cible. L’association fait dans la sensibilisation, la formation et le plaidoyer. Et nous voyons que comme nous formons les femmes et celles-ci prennent le relais pour aller sensibiliser et mobiliser. Et nous voyons que les populations riveraines étaient intéressées. Nous irons jusqu’à dans les prisons pour sensibiliser.
Il faut que dans le plan global, le gouvernement intègre les réfugiés. Nous sommes lésés puisque rien n’est fait. Lors des partages des dons dans le cadre de l’assistance en cette période de crise sanitaire, les réfugiés sont marginalisés, ils ne reçoivent rien. Par exemple lors de l’identification des bénéficiaires de ces dons, il est requis les cartes d’identités, les réfugiés n’ayant cette pièce mais plutôt des cartes de résidence, ils ne reçoivent rien.

Les réfugiés sont-ils exposés aux messages de sensibilisation diffusés dans les médias ? Croient-ils en l’existence du covid-19 ?
De façon global, le message ne passe pas. La stratégie de communication du gouvernement n’intègre pas certains paramètres. Le Minsanté envoie des SMS que les gens ne lisent même pas. Le gouvernement dans le cadre de la lutte contre le Covid-19 devrait adopter des campagnes de sensibilisation de proximité. Pour cette campagne, les Centrafricains seront sensibilisés en Sango, les Congolais en lingala bref une sensibilisation qui tient compte des spécificités culturelles et linguistiques de chaque communauté. Cette campagne pourrait mieux déconstruire certains clichés véhiculés notamment ceux qui présentent le Covid-19 comme une maladie des blancs, comme une invention du gouvernement pour avoir de l’argent.

Avez-vous déjà eu des cas de covid-19 au sein de la communauté des réfugiés urbains?
La femme de l’ancien secrétaire général de cette association est morte de suite de coronavirus. L’association a mis sur pied un comité d’hygiène dans le cadre de la lutte contre cette pandémie.

Vos grandes difficultés?
En ce moment ci, le premier besoin du réfugié c’est l’accès à l’information, la vraie émanent du gouvernement. La deuxième c’est la nutrition. Les réfugiés vivent pour la plupart des petites activités qui ne leur permettent pas réellement de subvenir à leur besoin. Avec cette crise sanitaire, la situation s’est plutôt dégradée ; les petits commerces exercés par les réfugiés tournent au ralenti. D’autre part, les réfugiés ont aussi besoin de prise en charge médical.


Réagissez à cette nouvelle

A propos de l'auteur

Commentez cette nouvelle

Palabrenews utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités des réseaux sociaux.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies dans les conditions prévues par notre politique de confidentialité