Sélectionner une page

Mali: enlisement de la violence et prolifération des enfants soldats

Mali: enlisement de la violence et prolifération des enfants soldats
Réagissez à cette nouvelle

Selon les Nations Unies, L’accentuation des violences djihadistes et ethniques entraîne depuis l’année une hausse importante du nombre d’enfants contraints à rejoindre les groupes armés au Mali.

Les statistiques rendues public par l’UNICEF parlent de 99 cas d’enfants enregistrés sur au premier semestre de cette année. Des chiffres largement à la hausse comparativement à ceux de 2018 où on comptait à la même période 47 cas d’enfants. Recrutés par les groupes armés, ces enfants exercent diverses fonctions. Ils sont selon les besoins, utilisés comme soldats, cuisiniers, espions ou nettoyeurs.

D’après Eliane Luthi, porte-parole de l’Unicef, l’augmentation d’enfants soldats au Mali trouve son origine “en grande partie” dans “la détérioration de la situation sécuritaire, en particulier dans le centre du Mali”. Des chiffres communiqués par l’Unicef révèlent que “le nombre d’enfants tués ou mutilés au Mali au cours des conflits a presque quadruplé, passant de 59 à 229 au premier semestre de 2019, contre 59% à la même période de l’année dernière “

L’accord de paix conclu entre les agriculteurs Dogons et les éleveurs peuls parviendra-t-il à venir à bout de l’augmentation des enfants soldats et même de leur décès?


Réagissez à cette nouvelle

A propos de l'auteur

Commentez cette nouvelle

Palabrenews utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités des réseaux sociaux.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies dans les conditions prévues par notre politique de confidentialité