Sélectionner une page

Terrorisme: Boko Haram enlève 17 personnes à Mbreché

Terrorisme: Boko Haram enlève 17 personnes à Mbreché
Réagissez à cette nouvelle

La localité de Mbreché situé à 10 Km de Mora dans l’Extrême-Nord a connu ce jeudi 05 décembre, une nouvelle incursion du groupe terroriste Boko Harm. Nous rapporte le tabloïd L’oeil du Sahel.

Les assaillants “lourdement armés” auraient fait irruption dans la localité aux environs de 02h du matin. Ils se sont constitués en deux groupes. Une organisation qui leur a permis d’encercler le village. Chaque maison a été systématiquement passé au peigne fin. Deux objectifs motivaient leur présence: le pillage et l’enlèvement des jeunes qui pourraient être formé pour gonfler leurs rangs. C’est ainsi que 21 jeunes dont les âges varient de 12 à 21 ans, feront l’objet de kidnapping. Au total, 12 garçons et 9 filles ont été amenés par les assaillants. Quatre d’entre-eux dont trois garçons et une fille réussiront à déjouer l’attention de leurs bourreaux et à s’échapper. Ils reviendront au village vers 07 du matin.

Le comité de vigilance impuissant

Face au nombre important des assaillants et de leur impressionnant armement, les membres du comité de vigilance se sont sentis impuissants et n’avaient qu’une seule option: se cacher et laisser faire les bourreaux. “Nous ne pouvions rien faire face à l’arsenal de guerre qu’ils portaient par devers eux. Ils étaient nombreux et lourdement armés. Nous les avons aperçus à la périphérie du village et nous nous sommes cachés” se confiait dans les colonnes de l’Oeil du Sahel, Boukar un membre du comité de vigilance.

Depuis sa cachette, notre confident a joint les forces de défense pour les appeler à la rescousse mais l’intervention de celles-ci se fera tardivement. “De ma cachette, j’ai joint au téléphone les commandants des différents postes militaires environnants pour les en informer. On espérait qu’ils allaient intervenir et libérer les jeunes enfants qu’ils ont fait otages. Malheureusement aucun camp n’a effectué une descente dans le village. Ils ont procédé aux tirs de persuasion à partir de leur camp. C’est au petit matin qu’ils sont venus nous prêter main forte en ratissant toutes les brousses qui donnent sur le Nigéria” rajoutait Boukar.

Rappelons que les membres du groupe terroriste Boko haram ne sont pas à leur premier forfait à Mbreché. Dans la nuit du 18 au 19 avril 2017, ils avaient également fait irruption dans la localité. Cette attaque a eu pour bilan trois filles enlevées et une septuagénaire tuée.


Réagissez à cette nouvelle

A propos de l'auteur

Commentez cette nouvelle

Palabrenews utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités des réseaux sociaux.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies dans les conditions prévues par notre politique de confidentialité