Sélectionner une page

Tour d’horizon

Tour d’horizon
Réagissez à cette nouvelle

  1. Covid-19/Italie : Déconfinement progressif

Depuis le 4 mai, les Italiens peuvent se promener librement et effectuer des déplacements familiaux dans la même région. Ils sont également autorisés d’assister à des funérailles, avec un maximum de 15 personnes. Les musées et bibliothèques rouvriront à partir du 18 mai, et les bars et restaurants à partir du 1er juin. Les écoles restent fermées jusqu’en septembre.

2- Covid-19/Afrique orientale et australe : l’Unicef plaide pour une réouverture des écoles

Quelque 127 millions élèves sont privés d’écoles par l’épidémie de Covid-19 en Afrique orientale et australe, selon l’Unicef, pour qui la réouverture des écoles en toute sécurité reste essentielle dans la région. Les élèves étaient censés retourner à l’école cette semaine. Mais ils sont restés chez eux, à cause de l’épidémie de Covid-19. L’Unicef parle d’une crise sans précédent de l’éducation par son ampleur, sa durée et son impact. A cause du confinement, la violence a augmenté. Le nombre d’appels passés à ”Child Line”. L’assistance téléphonique gratuite en Afrique du Sud, est passée à plus de 3.000 appels à la même période que l’an dernier.

3- Covid-19: le coronavirus expose les pays à ” des fragilités et des inégalités”

”La pandémie de Covid-19 qui touche les pays développés et les pays en développement expose les fragilités et les inégalités de nos sociétés”, a déclaré la vice-secrétaire générale des Nations unis, Amina Mohammed. Elle pense que la crise mondiale déclenchée par le coronavirus pourrait et devrait relancer les efforts pour atteindre les objectifs de développement durable (ODD). 17 cibles avaient été convenues pour éliminer la pauvreté, créer un monde plus égalitaire et pacifique et protéger la planète.

4- Covid-19/UE : quatre pays évoquent un vaccin contre le coronavirus

Les dirigeants de 4 pays membres de l’Union européenne (UE) ont promis de lever 7,5 milliards d’euros pour soutenir le développement, un vaccin et de traitements contre le coronavirus. Il s’agit notamment d’Emmanuel Macron pour la France, d’Erna Solberg pour la Norvège, de Giusseppe Conte pour l’Italie et d’Angela Merkel pour l’Allemagne. Ces derniers ont précisé que leur démarche vient répondre à l’appel de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), qui avait exhorté le monde à ne pas lésiner sur les moyens de lutter contre le Covid-19.

5- Covid-19/Etats-Unis : Donald Trump annonce l’utilisation de remdesivir pour le traitement des personnes atteintes du coronavirus

Le président américain Donald Trump, a annoncé que l’Agence américaine du médicament (FDA) a autorisé l’utilisation de l’antiviral remdesivir pour traiter les personnes atteintes du Covid-19. Ce protocole écourte la durée de rétablissement des patients contaminés, selon le président américain. Initialement développé pour soigner les malades de la fièvre hémorragique Ebola, ce médicament expérimental est le premier ayant prouvé son efficacité contre le coronavirus, affirment les instituts américains de la santé.

6- OCDE : report de la réunion ministérielle annuelle

L’Organisation pour la coopération et le développement  économique  (OCDE) a annoncé le report de sa réunion ministérielle annuelle prévue fin mai à Paris, en raison de l’épidémie du coronavirus, sans fixer de nouvelle date.

La réunion ministérielle de l’OCDE réunit traditionnellement les grands argentiers de ses 37 pays membres et l’événement constitue pour eux l’occasion de dialoguer sur des questions internationales.

Le programme prévoyait notamment d’aborder la taxation des géants du numérique, dont les négociations devaient aboutir d’ici la fin de l’année, selon le calendrier prévu.

7- Mali/EUTM : l’Allemagne prolonge jusqu’au 31 mai 2021 sa présence militaire

L’armée allemande va prolonger d’un an et renforcer sa présence au Mali, toujours en proie à des attaques djihadistes. La participation de la Bundeswehr à la mission de formation de l’Union européenne au Mali (EUTM) a été prolongée jusqu’au 31 mai 2021, et son contingent va augmenter de 100 soldats pour arriver à un total de 450.

La participation allemande au sein de la Minusma, dirigée par l’ONU, a également été prolongée d’un an mais sans effectif supplémentaire. Jusqu’à présent, 1.100 soldats allemands y sont déployés.

Ils ne participent pas aux combats mais poursuivent les formations des soldats et forces de l’ordre maliennes. Plus de 50 pays participent actuellement à la mission de paix des Nations unies au sein de la Minusma, avec un total de 11.000 soldats et 1.100 policiers.

 

Noël Ndong


Réagissez à cette nouvelle

A propos de l'auteur

Commentez cette nouvelle

Palabrenews utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités des réseaux sociaux.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies dans les conditions prévues par notre politique de confidentialité