Sélectionner une page

Trois ans d’emprisonnement pour les meneurs de la mutinerie de Kondengui

Trois ans d’emprisonnement pour les meneurs de la mutinerie de Kondengui
Réagissez à cette nouvelle

Le juge Ngoba du tribunal de première instance de Yaoundé a tranché hier soir sur le sort des meneurs de la mutinerie de Kondengui. Trois ans d’emprisonnement telle est la sentence prononcée contre ces derniers.

Les prisonniers en rapport avec la crise dite anglophone et ceux du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun sont les principaux concernés par cette décision du juge. Siewe Wilfried, Yemga Serge Thomas, Mutagha Sylvanus, Chatchua Christophe et Wafo Jasmin,  sont les figures principales de cette condamnation.

Le MRC qui s’est exprimé à travers le porte-parole de son leader, qualifie ce procès de « simulacre judiciaire ragoûtant ». Le parti arrivé deuxième aux élections présidentielles, dénonce l’absence de la plaidoirie des avocats et de l’audition des accusés ou des témoins. Il poursuit en annonçant qu’il interjettera appel.

Rappel des faits.

Le 22 Juillet, une mutinerie éclatait à la prison centrale de Kondengui. Sur des vidéos mises en circulation sur les réseaux sociaux, on écoutait clairement les revendications formulées par les mutins. Ces derniers réclamaient une amélioration de leurs conditions de détention et la célérité dans le traitement de leurs dossiers judiciaires. Cette manifestation pacifique au début va dégénérer en soirée et se transformera en pillage des quartiers des prisonniers VIP et l’incendie de certains bâtiments dont la bibliothèque. Il aura fallu l’intervention des forces de l’ordre pour restaurer le calme dans cette maison carcérale.    


Réagissez à cette nouvelle

A propos de l'auteur

Commentez cette nouvelle

Palabrenews utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités des réseaux sociaux.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies dans les conditions prévues par notre politique de confidentialité